PROCHAINEMENT

CONTACT

Vous souhaitez nous faire découvrir votre projet ? Partager vos prochaines dates ?

Participer à un jeu ou nous laisser un commentaire ?

Entrer votre message ci-dessous, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

© 2017 by ML - Mentions lègales - France

Please reload

Posts Récents

Podcast : Emission du 28 mars 2019

April 2, 2019

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Place à gagner : Maceo Parker (@Bikini)

October 16, 2018

 

Agé de 8 ans, Maceo apprend le saxophone. Il grandi en admirant des saxophonistes comme David "Fathead" Newman, Hank Crawford, Cannonball Adderley, King Curtis...

 


Le premier solo très remarqué de Maceo est enregistré en 1965 sur "Papa's got a brand new bag" alors qu'il vient de rejoindre le groupe de James Brown, qu'il accompagnera de nombreuses années sur scène comme en studio.

 

En 1970, il fonde le groupe "Maceo & All King's Men" avec d'autres membres du groupe de JB et enregistre les 2 albums « Doing their own things » et « Funky Music Machine », restés des collectors encore 30 ans plus tard... 

 

Entre temps, James Brown crée le nouveau label "People" pour produire les albums de ses musiciens : ce sera le cas de l'album "Us" de Maceo sous ce label, de plusieurs singles de "Maceo & the Macks", et les 3 albums "Funky People" sur lesquels ont retrouve les titres de son sax alto. Maceo revient jouer chez JB en 1974, et rejoint ainsi les "JB's" avec ses amis Fred Wesley et Pee Wee Ellis. 

 

Dès 1976, Maceo quitte de nouveau James pour travailler avec d'autres figures emblématiques du Funk : Bootsy Collins avec "The Horny Horns" au sein de son groupe "Bootsy’s Rubber Band" ; et avec Georges Clinton, traversant les différentes périodes Funkadelic et Parliament, les P-Funk.

 

Maceo continuera pendant des années durant, à jouer pour James Brown, George Clinton, Bootsy Collins, ainsi qu'avec Fred Wesley & the JB's. 

 

En 1990, Maceo Parker décide de se concentrer sur ses propres projets. Il sort 2 albums solo qui remportent immédiatement un grand succès : "Roots Revisited" en 1990 (classé durant 10 semaines en tête du prestigeux classement Billboard Magazine catégorie Jazz et consacré meilleur artiste jazz de l'année) puis "Mo Root's" en 1991. 

 

Avec plus de 200 concerts par an et d'une durée moyenne de 2h30 chacun, il parcourt le monde entier inlassablement, accompagné de musiciens aux références funky sans équivoque, et permet ainsi à un maximum de spectateurs de vivre avec eux sa musique.

 

Pas une année sans tournée, pas un continent n'échappe à Maceo, le nombre de pays fréquentés feraient rougir plus d'un artiste. "Je sens qu'il est de mon devoir d'artiste de me rendre partout où je puisse aller, surtout lorsque les gens veulent me voir".`

 

Ce dimanche 28 octobre, on le retrouvera au Bikini à Ramonville et Nu Soul Food vous fait gagner des places de concert pour cet événement à ne pas manquer.

 

Pour tenter votre chance, suivez le lien : JE PARTICIPE

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Basic Square
  • YouTube Social  Icon
  • Google+ Basic Square
  • Instagram Social Icon
  • Tumblr Social Icon
  • Pinterest Social Icon